31/08/2008

 

 

avion

Immobile, n'allant plus nulle part sans elle, je distinguais,
comme un tag sur le tableau de bord du ciel,
un éphémère trait à la craie
dans la fumée triste d'un oeil bleu 

IMG_9491b

Comme elle ne marchait pas,
les lignes de ses pieds au repos
dansaient parmi des papillons, traçaient des gravures,
écrivaient d'étonnants semis d'ailes



12:29 Écrit par Pascal Nivaille dans La quête | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |